Le Trou Bleu

Le « Trou Bleu » regroupe trois anciennes carrières de granit, au lieu-dit « La Garenne », sur la route de Donges. Elles étaient autrefois situées en bord de Loire. Elles se sont remplies naturellement d'eau après la fin de leur exploitation, en 1980. Son nom est dû à la couleur bleue de l’eau.

Une légende attribue également ce bleu, au massacre de l’armée républicaine par un vendéen, au cours de la bataille de Savenay, fin 1793. Ceci relève du folklore local !... La bataille de Savenay a bien eu lieu à Savenay, comme l’indique son nom. A cette époque, Lavau était une des rares communes républicaines de la région.

L’utilisation du site pour l’exploitation du granit remonte à la fin du XVIIIème siècle. Mais, c’est surtout dans la seconde moitié du XIXème que l’extraction de la pierre connut une grande ampleur.

En effet, les qualités intrinsèques du granit et la proximité de la Loire permettaient l’obtention facile de gros blocs et leur transport par voie fluviale. Ceci répondait parfaitement aux besoins des infrastructures du port de Saint Nazaire qui exigeaient d’énormes volumes de granit (bassins à flots de Penhoët et de Saint Nazaire), mais aussi le pavage des rues de Nantes, la construction d’immeubles, etc...

Bien avant l’exploitation des carrières, les habitants de la commune utilisaient le granit pour leurs besoins personnels. En témoigne la présence de blocs de granit dans les encadrements et ouvertures de nombreuses maisons, l’église paroissiale, quelques tombes du cimetière, le rez-de-chaussée de la Maison du Port, etc...  Avec la location du site à des sociétés d’exploitation, les lavausiens se sentirent dépossédés du lieu.

Avec l’envasement progressif de la Loire, et l’arrivée du bitume, les carrières ont cessé progressivement leur activité.

En 1991, la commune transforme le site en une zone de loisirs, avec parcours de santé et de promenade.

 

Rétrocédé au Conservatoire du Littoral en 2017, le site du Trou bleu fait l’objet d’un projet d’aménagement et de valorisation. La commune associée aux différentes étapes de son élaboration appelle les habitants de la commune à se porter volontaires et participer à la co-construction de ce projet.